Effectuer une recherche sur le site

Apporter un soutien technique

Etre à l'interface des préoccupations des populations et acteurs locaux

Communiquer de manière claire, adaptée et ciblée sur les risques liés aux cavités en sous-sol auprès de différents acteurs publics : collectivités territoriales, services de secours, acteurs de la construction et population.

Echanger les expériences pour améliorer les pratiques : la prévention et la gestion des risques « sous-sol » passe, de part et d’autre de la frontière, essentiellement par la gestion et l’aménagement du territoire.

Développer une approche politique commune de prévention et de gestion des risques « sous-sol », tant en termes d’aménagement, de soutien à la réalisation de projets d’infrastructures transfrontaliers et de cohérence des interventions en cas d’accident.

Diagnostic de stabilité en carriere souterraine (binôme humaine Binôme Cerema/Ineris)

Ce module de travail propose une interface transfrontalière franco-belge efficace entre les décideurs publics, les administrations, les experts et la population avec pour objectifs :

  • Répertorier les cadres réglementaires, les comparer et identifier les pratiques en vue de leurs améliorations ;  
  • Constituer un réseau transfrontalier d’élus qui permettra de représenter les intérêts des collectivités territoriales et de faciliter les échanges avec l’administration et les experts ;
  • Etablir un pôle transfrontalier de connaissances et d’expertises de soutien technico-administratif destiné aux acteurs locaux.  Il mutualisera les compétences, ressources et expériences déjà existantes en matière de sensibilisation, de diffusion d’informations, de conseils en prévention et gestion des risques du sous-sol, sous la forme d’un portail internet coordonné par un comité transfrontalier d’experts.

Principalement destiné aux instances publiques, ce pôle veut aussi s’adresser à un large public. Le projet participera à une amélioration transfrontalière des politiques locales de prévention et gestion des risques du sous-sol, de sécurité et d’aménagement du territoire, avec des retombées économiques directes pour le secteur de la construction et de l’aménagement ;  

  • Faciliter l’accès à l’information utile via un portail internet transfrontalier commun, à entrée différentiée selon le public.