Effectuer une recherche sur le site

Mise en sécurité

Traitement ou confortement ?

Pour la démarche de réduction, voire de suppression, de l’aléa à l’origine du risque, les techniques classiques par comblement sont onéreuses et parfois difficilement supportables par le propriétaire de la surface. Cette troisième action, engagée dès la seconde année du projet, a pour but d’identifier des solutions alternatives applicables aux cavités de Wallonie et des Hauts-de-France. Des exemples de ces types d’opérations seront recherchés dans les régions transfrontalières, puis exposés et analysés dans le cadre d’un rapport. Les points d’intérêt porteront notamment sur :

  •  La conservation et la valorisation les cavités après confortement ;
  • Les traitements des vides de dissolution karstique par comblement ;
  • L’utilisation de produits particuliers (injection de mousses, billes d’argile….) pour des cas particuliers (traitements d’urgence, cavités difficiles d’accès, réalisation de barrages).
     

Des démarches innovantes

Les méthodes de protection passive (sans agir sur l’aléa) peuvent remplacer les techniques traditionnelles pour certaines configurations fortement présentes sur les territoires transfrontaliers (puits, catiches…). Une expérimentation in situ d’un plot géosynthéthique en surface sera mise en œuvre sur un site représentatif d’une configuration par puits ou catiche et les résultats seront évalués comme solution alternative.