Effectuer une recherche sur le site

Evaluation des aléas

Cartographie de l'aléa

La position des objets souterrains est une information cruciale en gestion de risques du sous-sol. Or, la présence d’un objet souterrain n’engendre pas systématiquement un risque majeur imminent. C’est pourquoi la dangerosité de ces objets est évaluée par un niveau d’aléa de mouvements de terrain défini pour chaque type d’effets redoutés : tassement, affaissement, effondrement. Il se caractérise par une extension géographique et un niveau d’aléa (faible, moyen, fort).

Cette approche, développée et appliquée en France depuis les années 2000, bénéficie aujourd’hui d’un large retour d’expérience. Depuis 2013, l’ISSeP et le Service public de Wallonie travaillent à une adaptation de la démarche pour la Wallonie avec l’aide de partenaires français. C’est l’origine de cette action, voire même du projet.
 

Application transfrontalière

Cette action utilise a pour objectif de compléter et améliorer à l’échelle transfrontalière les méthodologies d’évaluation des aléas de mouvement de terrain engendrés par les différents objets souterrains (cavités souterraines et phénomènes karstiques).

Ces méthodologies seront appliquées à 4 sites pilotes transfrontaliers, représentant des typologies de risques complémentaires et exhaustives des cas de figure présents sur ces territoires, afin de valider la démarche franco-wallonne. L’objectif est une amélioration conjointe des méthodologies et des résultats obtenus par une mutualisation des données, des compétences et expertises régionales.