Effectuer une recherche sur le site

Projet RISSC

Gestion des risques liés à la présence de cavités souterraines en Wallonie et Hauts-de-France

 

Une thématique qui traverse la frontière

RISSC - Régions de Wallonie et des Hauts-de-France

En raison d’une géologie continue et d’une histoire industrielle commune, les Régions de Wallonie et des Hauts-de-France comportent sur leur territoire de nombreuses cavités souterraines d’origines anthropique (mines, carrières,…) et naturelle (karsts…), qui induisent souvent une menace à l’égard de la sécurité des personnes, des biens immobiliers, des projets d’aménagement et de l’attractivité socio-économique de certains territoires.

Les politiques publiques de prévention et de gestion des risques du sous-sol, des deux côtés de la frontière, visent des objectifs communs mais mettent en œuvre des outils différents et perfectibles.

Recherche de synergie

C’est pourquoi le projet Risques Sous-Sol engendrés par les terrains sous-Cavés, RISSC, vise l'amélioration et la mise à disposition d’outils en matière de sécurité, d’aménagement du territoire, tant en prévention qu'en gestion d'incidents. Prônant la mutualisation des ressources existantes (règlements, données, méthodologies,...) et les échanges de bonnes pratiques à l'échelle transfrontalière, ses actions portent sur :

  • L’inventaire des objets souterrains et des menaces et la caractérisation des effets redoutés en surface ;
  • Le développement de solutions locales adaptées pour suivre l’évolution de l’aléa et réduire le risque ;
  • La création d’un pôle transfrontalier de connaissances et d’expertises à destination des acteurs locaux et du public, permettant la mise à disposition d’informations adaptées et directement utilisables.

Pour cela, le projet réunit les institutions actives dans la caractérisation, la prévention et la gestion des risques du sous-sol en Wallonie et les Hauts-de-France pour proposer des améliorations transfrontalières aux politiques locales en matière de prévention et de gestion des risques, d’aménagement du territoire et de sécurité civile : guides de recommandations, synthèses réglementaires, sites de démonstrations, actions de sensibilisation, colloques, réseaux transfrontaliers de collectivités et d’experts.

Une grande variété d'acteurs

En rassemblant un panel représentatif d’acteurs de la prévention du risque ou de la gestion de crise (services gouvernementaux ou de l’état, collectivités territoriales, communauté scientifique) qui mutualiseront leurs besoins, méthodes et connaissances, le projet propose une approche intégrée, innovante et coordonnée de gestion des risques naturels de mouvements de terrain engendrés par les cavités souterraines, afin de garantir une continuité naturelle, paysagère, urbanistique et patrimoniale des territoires transfrontaliers.